Sommaire

 

En matière de sommeil, nous ne sommes pas tous égaux ! ... Tous les individus, en effet, n'ont pas les mêmes besoins.

De la naissance à l'âge adulte et jusqu'à la fin de notre vie, nos rythmes changent et nos besoins de sommeil aussi. Mais quelle est la bonne durée de sommeil, selon qu'on ait 2, 40 ou 75 ans ? On vous dit tout !

Heures de sommeil chez l'enfant

Le temps de sommeil est très important dans le développement de l'enfant, car pendant son temps de sommeil, il libère une hormone de croissance qui va le faire grandir tout en développant son cerveau.

Selon l'âge, on observe des durées de sommeil différentes, qui décroissent progressivement :

  • À la naissance : environ 20 heures.
  • De 1 à 6 mois : 16 à 20 heures.
  • De 6 à 12 mois : 14 à 17 heures.
  • De 2 à 3 ans : 13 heures (avec sieste).
  • De 3 à 5 ans : 11 heures (sans sieste).
  • Entre 6 et 10 ans : 10 à 11 heures.
  • Pendant l'adolescence : 9 à 10 heures.

Adolescence : heures de sommeil allégées

À l’adolescence, la durée de sommeil se stabilise autour de 8 ou 9 heures par nuit.

On constate très souvent chez les adolescents un allègement du sommeil profond, en raison de nombreuses particularités liées à cette période de la vie, particularités liées à divers conditionnements :

  • Conditionnements sociaux : l'adolescent aime se coucher tard, passer des nuits blanches, veiller avec ses copains pour bavarder.
  • Conditionnements environnementaux : l'adolescent regarde la télé, s'intéresse à l'informatique et aux jeux vidéos.
  • Contraintes scolaires : accumulation du travail en retard, effectué parfois au dernier moment, d'où des veilles parfois trop tardives.

On observe en conséquence une réduction du sommeil nocturne qui peut atteindre près de 2 heures entre 12 et 20 ans.

Or, dans le même temps, les besoins physiologiques réels en sommeil ne diminuent pas. Il y a donc souvent un déficit chronique en sommeil, d'où de longues grasses matinées (parfois jusqu'au déjeuner) et, corollaire de ces levers tardifs, un coucher "à point d'heure", avec perturbation des phases de sommeil ...

Cependant, selon une étude de la Brigham Young University, les étudiants qui dorment 7 heures seulement par nuit (au lieu de 9 selon les recommandations) obtiendraient de meilleurs résultats aux examens.

Heures de sommeil chez l'adulte

La durée de sommeil chez l’adulte varie d’une personne à l’autre et se répartit sur un éventail qui va de 4 à 11 heures par jour.

La médiane se situe autour de 7 h 30 par 24 heures, mais il y a de grandes différences selon les personnes.

De l’âge adulte à la vieillesse, la durée du sommeil nocturne diminue un peu, mais elle reste finalement assez stable sur 24 heures, si on prend en compte la réapparition de siestes chez les personnes du troisième âge. On estime aujourd'hui que plus d’un quart des adultes (27,4 %) font au moins une sieste en semaine, d’une durée moyenne de 50 minutes, et un petit tiers (32,2 %) en font une le week-end, d’une durée moyenne de 59 minutes.

En conclusion, pour un sommeil serein, ne négligez pas les troubles du sommeil auxquels vous pourriez être confronté et essayez de respecter les rythmes de sommeil auxquels vous êtes habitué.

Pour approfondir le sujet :

  • Vous souffrez de troubles du sommeil, mais ne savez comment y remédier et cela vous gâche la vie... Quelles qu'en soient les causes, des traitements existent pour retrouver un sommeil profond. Consultez notre guide du sommeil, téléchargeable gratuitement.
  • Pour lutter contre les états d'angoisse, les phases de psychoses aiguës et la dépression, on peut avoir recours à une cure de sommeil. On vous informe sur ses principes et ses modalités.
  • Encore un recours possible en cas de troubles du sommeil : l'acupuncture.

Aussi dans la rubrique :

Rythme du sommeil

Sommaire