Sommaire

 

Les méthodes "douces" ne manquent pas pour retrouver un sommeil de bonne qualité. Outre les méthodes naturelles, les techniques de relaxation et les médicaments homéopathiques, il existe aujourd'hui un "patch sommeil" destiné à favoriser l'endormissement.

Bien connu pour les traitements anti-tabac, le "patch" se présente habituellement sous la forme d'un timbre qui se colle sur la peau. Il contient une substance active qui pénètre dans le sang en la traversant. Mais il existe d'autres formes de patchs utilisés pour retrouver le sommeil. Comment tous ces "patchs sommeil" fonctionnent-ils ? On fait le point avec vous.

Différentes sortes de patchs sommeil

Il existe sur le marché plusieurs patchs qui n'ont pas le même fonctionnement, bien qu'ils aient le même conditionnement.

Patchs sommeil transdermiques

Afin d'aider à la relaxation et de permettre l'endormissement, il existe des patchs dits transdermiques, qui laissent passer des extraits de substances dans l'organisme, afin de l'apaiser.

Ces patchs sont à base :

  • d'extraits végétaux (fleurs d'oranger, mélisse, tilleul, et autres plantes ayant des propriétés apaisantes) ;
  • d'huiles essentielles (lavande, basilic, verveine, néroli, et autres huiles essentielles ayant des propriétés calmantes pour le système nerveux) ;
  • de lavande, qui contient un composant appelé "esther" efficace pour soulager la fatigue et qui aide l’utilisateur à avoir un sommeil profond, et une relaxation du corps et de l’esprit.

Patchs non transdermiques

Les patchs non transdermiques, comme leur nom l'indique, ne laissent passer aucune substance à travers l'épiderme, mais agissent autrement.

Ils contiennent des acides aminés, de l’eau, de l’oxygène stabilisé et des composés organiques naturels, invisibles à l’œil nu.

Les patchs sommeil non transdermiques ont pour principal objectif :

  • de calmer les ondes cérébrales pour favoriser l'endormissement (augmentation des ondes delta du cerveau) ;
  • d'optimiser la qualité du sommeil (sommeil profond, réparateur).

Utilisation des patchs sommeil

Une boite de patch contient 30 unités. Il suffit de mettre un patch, une heure avant d’aller vous coucher, sur un des points d’acupuncture préconisé, par exemple :

  • le pied droit, dans la palmature du gros orteil ;
  • la tempe droite ;
  • le côté droit du cou, derrière et en dessous du lobe de l'oreille ;
  • le long de la ligne médiane de la tête, juste au-dessus des sourcils ;
  • dans le creux à l’intérieur de la cheville droite, à côté de l'os de la cheville.

Si sur un point, les résultats n’ont pas été convaincants, essayez un autre point, et ainsi de suite jusqu’à trouver l'emplacement idéal.

Règles d'utilisation et contre-indications des patchs sommeil

Qu'il s'agisse des patchs aux huiles essentielles ou bien des patchs non trans-dermiques, il convient de respecter quelques règles d'utilisation :

  • appliquer le patch sur une peau propre et sèche ;
  • les patchs peuvent être portés toutes les nuits ;
  • un même patch peut s'utiliser 2 nuits de suite, mais à condition de décoller une seule partie de l'adhésif la 1ère nuit ;
  • conserver le produit dans un endroit sec, frais et à l’abri du soleil et de la proximité d'un animal, d'un enfant ou de votre corps.

Dans tous les cas si vos problèmes d'insomnie persistent, n'hésitez pas à voir un médecin spécialiste qui pourra vous prescrire une consultation spécifique.

Pour en savoir plus :

  • Parmi les méthodes naturelles aptes à rééquilibrer le sommeil, un recours possible : l'ostéopathie. On vous dit tout sur l'ostéopathie et les troubles du sommeil.
  • Dans les états d'angoisse, les phases de psychoses aiguës et la dépression, on peut être orienté vers une cure de sommeil. Comment se passe-t-elle ? On vous informe.
  • Apnée du sommeil, ronflement, narcolepsie, fatigue chronique, trouble du rythme circadien : parmi tous ces troubles de l'hypersomnie, renseignez vous sur l'apnée du sommeil, qui affecte la respiration.