Sommaire

Une substance pouvant à la fois donner un bon moral, permettre un sommeil réparateur ou aider à refréner ses pulsions alimentaires, cela semble trop beau ? Pourtant, le tryptophane possède toutes ces propriétés.

Toutes les infos dans notre article.

Tryptophane : qu'est-ce que c'est ?

Composition chimique

Le tryptophane est un acide aminé - un constituant des protéines - considéré comme « essentiel » : il doit être apporté par l'alimentation car notre organisme n'est pas capable de le produire par lui-même.

Son rôle est capital, car il est indispensable à la formation :

  • de la sérotonine, un messager chimique du cerveau, qui régule notre humeur. Une partie de la sérotonine est ensuite transformée en mélatonine, l'hormone du sommeil ;
  • de la vitamine B3, ou niacine, qui intervient dans la production d'énergie à partir des aliments, le bon fonctionnement du système nerveux, la formation des globules rouges...

Effets du tryptophane

Le tryptophane possède différentes propriétés :

  • des effets calmants et stabilisateurs de l'humeur, pouvant contribuer à lutter contre la dépression ;
  • somnifère, il facilite l'endormissement et contribue à un sommeil de qualité ;
  • régulateur de l'appétit, il permet d'éviter des prises alimentaires trop importantes, limitant la prise de poids.

Des études ont montré l'intérêt de la prise de cet acide aminé en cas de fibromyalgie, une maladie qui provoque des douleurs musculaires chroniques, des difficultés de sommeil et de la fatigue.

Tryptophane : où le trouver ?

Sources alimentaires

De nombreux aliments sont riches en tryptophane :

  • Des produits animaux : viandes et abats (le foie notamment), poissons, fruits de mer, œufs, mais également les produits laitiers. Boire un verre de lait chaud avant de dormir est ainsi considéré comme un bon somnifère en raison de son contenu en tryptophane !
  • Des produits végétaux : les graines (de courge, de sésame, de lin, de tournesol, pistaches, noix de cajou, amandes, arachides, soja, lentilles...), le riz complet.
  • Le champignon Saccharomyces cerevisiae, plus connu sous le nom de« levure de bière ».

L'organisme ne stocke que très peu cet acide aminé, des apports suffisants quotidiens sont donc nécessaires pour satisfaire les besoins de notre organisme. Une carence en tryptophane peut entraîner des difficultés de sommeil, de l'anxiété, des troubles de l'humeur, un retard de croissance, des maux de tête...

Compléments alimentaires

En cas de déficit nutritionnel en tryptophane, il peut être utile de prendre un complément alimentaire qui en contient. Ils sont souvent conditionnés sous forme de gélule de 500 mg, pour une prise de deux gélules par jour ; un avis médical est toutefois conseillé.

Certains sont élaborés à partir d'une plante originaire d'Afrique, Griffonia simplicifolia, naturellement riche en tryptophane. Il faut toutefois observer attentivement la composition du produit, de la caféine étant parfois ajoutée... ce qui n'est pas indiqué si l'on souffre d'insomnie !

Tryptophane : mise en garde

Faire une cure de tryptophane peut ainsi représenter un intérêt, mais doit toutefois être entreprise avec prudence. Parmi les effets secondaires de la prise de compléments alimentaires, on reporte la survenue de troubles digestifs se manifestant principalement sous la forme de nausées.

En outre, le tryptophane peut interagir avec certains traitements ; il est ainsi déconseillé en cas de prises de médicaments antidépresseurs ou anti-migraineux (tryptans).

Il est déconseillé chez les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.

Pour aller plus loin :