Sommaire

La somniloquie est le fait de parler pendant son sommeil. C'est un trouble du sommeil, au même titre que le somnambulisme ou les terreurs nocturnes, par exemple. Que faut-il savoir sur la somniloquie ? Qui est concerné par ce trouble et comment le traiter ?

Toutes les réponses dans notre article.

Somniloquie : de quoi s'agit-il ?

La somniloquie est le fait de parler pendant son sommeil, de manière inconsciente. La personne peut prononcer quelques mots ou des phrases entières, comme si elle discutait avec une personne imaginaire.

La somniloquie appartient au groupe des parasomnies. Une parasomnie est un trouble du sommeil impliquant des émotions, des mouvements, des émotions, des rêves anormaux survenant inconsciemment lors d'une période de sommeil.

Il existe deux catégories de parasomnies :

  • Celles qui surviennent en période de sommeil lent, et plus particulièrement de sommeil lent profond : éveils confusionnels, somnambulisme, terreurs nocturnes.
  • Celles qui concernent les périodes de sommeil paradoxal : troubles du comportement en sommeil paradoxal, rêves, cauchemars, hallucinations, catathrénies (cris, gémissements, grognements nocturnes), sexsomnie.

Symptômes de la somniloquie

Les somniloquies s'observent le plus souvent en phase de sommeil lent, mais elles peuvent également avoir lieu lors du sommeil paradoxal. Le mécanisme de survenue consiste en un réveil momentané au cours du sommeil : il n'y a pas de conscience de cet événement ni de mémorisation.

La somniloquie peut se produire de façon isolée ou en association avec une autre parasomnie. Ainsi, elle est souvent associée au somnambulisme. Mais contrairement au somnambulisme, la somniliquie n'altère généralement pas la qualité du sommeil dans la mesure où elle ne réveille pas le dormeur.

Qui est concerné par la somniloquie ?

La somniloquie est une parasomnie très fréquente, surtout chez l'enfant. Elle se manifeste aussi chez l'adulte :

  • le plus souvent de manière ponctuelle ;
  • exceptionnellement de manière quotidienne (seulement 2 % des adultes serait concernés quotidiennement par ce trouble).

L'existence de somniloquies concerne souvent plusieurs membres d'une même famille. Il existe également des facteurs favorisant la survenue de ce type d'événements :

  • la fatigue et la privation de sommeil ;
  • le stress ;
  • la fièvre ;
  • une activité musculaire trop tardive dans la journée ;
  • la prise d'alcool ou de tout autre substance psychoactive.

La somniloquie n'est pas considérée comme une maladie : il s'agit d'un trouble bénin. Par conséquent, elle ne nécessite pas de traitement.

Pour aller plus loin :

  • Pour comprendre le sommeil et ses différentes phases, consultez notre article sur les cycles du sommeil.
  • Vous grincez ou serrez des dents pendant votre sommeil ? Le bruxisme fait aussi partie des parasomnies. Découvrez comment y remédier en lisant notre article consacré au sujet.
  • Votre enfant fait pipi au lit ? Consultez notre article sur l'énurésie pour savoir comment remédier à cette situation.