Sommaire

La nycturie désigne le fait d'uriner souvent durant la nuit, et de façon anormale. Les personnes qui souffrent de nycturie voient leurs cycles de sommeil perturbés, entraînant un impact conséquent sur leur vie au quotidien.

Découvrons ensemble ce qu'est la nycturie, quels sont ses causes et ses traitements pour y remédier.

Nycturie : qu'est-ce que c'est ?

La nycturie se manifeste par des envies d'uriner nocturne dues ou non à un abaissement de la capacité vésicale.

Elle touche les adultes en général et plus particulièrement les personnes de plus de 50 ans, mais également les enfants qui n'ont pas encore acquis la propreté (énurésie primitive) ainsi que les enfants propres (énurésie secondaire).

La nycturie ayant un impact sur la qualité du sommeil, notamment lorsqu'elle est sévère, les personnes qui en sont atteintes sont plus exposées :

  • à une dégradation de leur qualité de vie ;
  • à ressentir de la fatigue au cours de la journée ;
  • au stress ;
  • au risque de déséquilibre du métabolisme ;
  • à la dépression.

On constate un taux de mortalité plus élevé lorsque la nycturie est très importante.

Différentes causes liées à la nycturie

La nycturie peut avoir différentes causes, à savoir :

  • une consommation excessive de liquide en cours de soirée, avant de se coucher ;
  • la grossesse (66 % des futures mamans sont concernées au cours du 3e trimestre) ;
  • une modification de l'alimentation ;
  • une pathologie comme par exemple : une hypertrophie de la prostate, une insuffisance rénale, un diabète, l'obésité, les apnées du sommeil, un adénome, un carcinome ;
  • une hyperactivité vésicale ;
  • une prise de médicaments tels que les diurétiques.

Nycturie : quel traitement suivre ?

Pour enrayer une nycturie, le médecin peut prescrire à son patient un traitement médicamenteux visant à réduire la production d'urine au cours de la nuit.

Mais il est nécessaire de soigner la cause de la nycturie pour que le patient retrouve un sommeil réparateur et par voie de conséquence une meilleure qualité de vie.

Une consultation chez un urologue est donc vivement recommandée lorsque les mictions nocturnes obligent la personne à se lever plusieurs fois dans la nuit, et ce depuis plusieurs jours, surtout si elles ne sont pas liées à une augmentation de la consommation de liquide au cours de la période qui précède l'heure du coucher.

Lors de la consultation, le médecin :

  • procède à un examen clinique ;
  • soumet son patient à un interrogatoire précis : le nombre de mictions au cours d'une nuit, l'antériorité des symptômes de la nycturie, les habitudes de consommation notamment avant le coucher, les antécédents médicaux tels qu'une infection de la vessie, un diabète, etc. ;
  • demande, si nécessaire, des examens complémentaires : radiographie de l'abdomen, examen cytobactériologique des urines, fibroscopie.

Une fois la cause de la nycturie décelée, la prise en charge consiste en l'administration d'un traitement spécifique à chaque cas.

Lorsqu'elle n'est pas due à une pathologie, la nycturie peut s'estomper lorsque le patient change ses habitudes alimentaires (manger moins tard, boire moins de thé, de café et/ou d'alcool au cours de la journée) et consomme moins de liquide avant d'aller se coucher.

Nycturie : lien avec l'apnée du sommeil

On sait aujourd'hui que la nycturie peut trouver son origine dans l'apnée du sommeil, c'est-à-dire quand au cours des différentes phases de sommeil le patient cesse de respirer.

L'apnée du sommeil entraîne des dérèglements du système nerveux autonome qui sont eux-mêmes à la source d'une hyperactivité vésicale, à savoir une nycturie.