Sommaire

Un rêve lucide, comme son nom l'indique, est à la fois un état :

  • de rêve (de sommeil paradoxal) avec une détente musculaire, des mouvements oculaires involontaires rapides et une activité cérébrale intense ;
  • de lucidité, c'est-à-dire de conscience de soi et de l'état dans lequel on se trouve.

Ainsi, dans un rêve lucide, la personne est consciente qu'elle est en train de rêver. Elle peut contrôler délibérément le contenu du rêve, son déroulement et ses actions à l'intérieur de celui-ci.

Intérêts des rêves lucides

Les intérêts de cette technique sont multiples puisqu'elle permet :

  • D'apprendre à mieux gérer ses émotions et son manque de confiance en soi. Dans un cauchemar, en étant lucide, le rêveur sait que celui-ci est aussi inoffensif qu'un film d'horreur de sorte qu'il devient moins angoissant et qu'il est possible d'affronter ses peurs et de les surmonter, ce qui redonne confiance en soi.
  • De développer sa créativité. On contrôle et on construit ce qui se passe dans le rêve.
  • De savoir puiser dans ses ressources pour mieux faire face aux difficultés de la vie, par exemple des difficultés d'adaptation sociale.
  • D'améliorer des performances, sportives par exemple. En rêve lucide, un sportif exercé peut sans difficulté reproduire des mouvements, améliorant ainsi sa pratique.
  • De traiter certains problèmes psychologiques (phobies, stress post-traumatique, anxiété...).

Au final, les rêves lucides constituent une véritable voie de développement personnel.

Apprentissage de la pratique du rêve lucide

Plusieurs exercices peuvent être pratiqués régulièrement pour progressivement parvenir à réaliser des rêves lucides.

Exercice avant de dormir

Ce premier exercice est intéressant pour atteindre le rêve lucide et il est assez facile à mettre en place. Pour le pratiquer, il faut que vous ayez en tête un rêve récent (ce qui suppose que vous ayez la faculté de vous rappeler vos rêves). Préparez-le à l'avance ou faites en sorte de vous souvenir de vos rêves le matin au réveil.

Le soir, lorsque vous vous couchez, commencez par faire en sorte de vous détendre complètement, par exemple en réalisant des exercices de yoga, de méditation, de sophrologie, etc. Si vous ne connaissez pas ces techniques, vous pouvez simplement porter votre attention sur les différentes régions de votre corps en cherchant à les détendre progressivement en allant de la tête aux pieds en passant par les bras, le dos et les jambes.

Respirez profondément sans vous fixer sur vos pensées et laissez l’apaisement s'installer en vous.

Puis repensez à votre rêve récent. Imaginez-vous présent à l'intérieur de ce rêve et repérez tous les indices qui indiquent qu'il s'agit bien d'un rêve et non de la réalité (situations incongrues ou impossibles, thèmes récurrents, etc.).

Vous pouvez ensuite vous endormir en gardant à l'esprit que dès que vous rêverez, vous chercherez à prendre conscience du fait que vous rêvez. N'hésitez pas à dire cela à voix haute puisqu'il faut vraiment que votre esprit conscient comme votre inconscient en soient convaincus.

Lors des nuits suivantes, chaque fois que vous rêverez, repensez à ces indices, à ces points de repères, et restez-en conscient pour vous prouver que vous êtes en train de rêver.

Exercice de rêve lucide au cours de la nuit

Cet exercice est à réaliser systématiquement si vous vous réveillez au cours de la nuit à la suite d'un rêve. Dans l'idéal, couchez-vous suffisamment tôt et faites en sorte de vous réveiller après six heures de sommeil.

Dans la nuit, au réveil, restez dans un premier temps immobile en faisant en sorte de vous remémorer votre rêve de façon précise.

Puis réveillez-vous véritablement pour environ trois quarts d'heure (ce temps pourra diminuer plus tard, quand vous maîtriserez cette technique). N'hésitez pas à vous lever, à allumer la lumière, à vous rincer le visage ou à lire un moment de façon à faire fonctionner votre hémisphère gauche, celui qui gère les processus logiques, ceux de la raison.

Préparez-vous ensuite à vous rendormir en gardant bien à l'esprit (autosuggestion) que lors de votre prochain rêve, vous penserez à prendre conscience que vous rêvez. Visualisez votre endormissement et, une fois endormi, prêtez attention aux mouvements rapides de vos yeux sous vos paupières, mouvements qui révèlent que vous êtes en train de rêver.

Voyez-vous dans le rêve et prenez conscience que vous rêvez.

Si vous faites cet exercice chaque nuit, pendant une semaine, il est probable que vous ne réussirez véritablement qu'une seule fois à faire un rêve lucide. Mais si vous poursuivez une semaine de plus, vous y parviendrez deux à trois fois plus et avec une lucidité plus accentuée.

Si vous avez l'opportunité de réaliser cet exercice une semaine supplémentaire, vous parviendrez sans aucun doute à faire des rêves lucides dans lesquels vous vous sentirez merveilleusement bien. Déjà, vous obtiendrez de véritables résultats.

À terme, et c'est l'objectif, vous n'aurez même plus besoin de faire en sorte de vous réveiller pour faire des rêves lucides, vous prendrez conscience de votre état à l'intérieur d'un rêve en cours !

Aussi dans la rubrique :

Mécanismes du sommeil

Sommaire