Sommaire

Tout comme le fonctionnement du cœur repose sur une activité électrique, le cerveau renferme également des ondes qui participent principalement des différentes étapes du sommeil, de la relaxation à l'endormissement profond. Parmi ces ondes, les ondes « alpha » sont importantes pour préparer un bon sommeil.

Pourquoi et comment fonctionnent-elles ? Réponses dans notre article.

Ondes cérébrales et ondes alpha

L'électricité cérébrale est recueillie à la surface du cuir chevelu. Elle se présente sous la forme d'ondes cérébrales.

On distingue quatre principaux rythmes physiologiques définis par leur fréquence :

  • le rythme alpha (8 à 12 cycles par seconde) : il est caractérisé par l'état de veille calme, (yeux fermés et repos physiologique et mental) ;
  • le rythme bêta (12 cycles par seconde) : caractérisé par des conditions d'éveil actif et de sommeil ;
  • le rythme thêta (4 à 7 cycles par seconde) qui apparaît dès l'installation du sommeil ;
  • le rythme delta (0,5 à 3 cycles par seconde) qui représente le sommeil lent et profond.

Les ondes alpha sont typiquement présentes lorsqu'un individu est en état de relaxation ou de méditation. Il peut avoir les yeux fermés mais rester attentif aux stimuli extérieurs.

Elles sont propices à toute technique de relaxation.

Relaxation par l'utilisation des ondes alpha

Des recherches datant des années 1970 associent les ondes alpha à :

  • un état de détente ;
  • l'augmentation de certaines performances ;
  • l'amélioration de l'anxiété, des troubles du sommeil, etc.

Les techniques de relaxation utilisant les ondes alpha ont été mises au point par des médecins sur le principe de la synchronisation des deux hémisphères du cerveau. En effet les hémisphères du cerveau fonctionnent le plus souvent de manière indépendante :

  • le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, des fonctions analytiques et linéaires ;
  • le droit est celui de la créativité, du synthétique, de la fonction intuitive et sensible.

La théorie veut que lorsque les hémisphères fonctionnent au même rythme, le corps et l'esprit jouissent d'une plus grande sensation de bien-être.

On pense même qu’un fonctionnement « intégré » ou simultané des deux hémisphères favorise de meilleures performances mentales et intellectuelles, puisque la logique (cerveau gauche) et la créativité (cerveau droit) agissent alors en synergie.

Afin d'aider à cette fusion des deux hémisphères et à booster la production d'ondes alpha, on peut recourir à l'écoute de sons dits « binauraux »

Autres applications des ondes alpha

L'écoute de sons binauraux de fréquence alpha permettrait de :

  • réduire la pression artérielle ;
  • réduire la vitesse des battements cardiaques ;
  • augmenter le taux de sérotonine (hormone qui joue un rôle dans la lutte contre l'anxiété, les phobies, la dépression etc.).

Le principe des sons binauraux est basé sur plusieurs principes successifs :

  • chaque oreille entend une fréquence différente (généralement à l'aide d'un casque audio) ;
  • le cerveau adopte le rythme de la différence entre les 2 fréquences : si l'oreille droite reçoit une fréquence de 210 Hz et la gauche de 200 Hz, les deux hémisphères se synchroniseront sur une fréquence de 10 Hz, appelée « fréquence différentielle ».

Il existe des enregistrements de sons binauraux basés sur les ondes alpha utilisables en fonction des obstacles ou troubles ressentis, par exemple :

L'écoute de ces sons d'une fréquence compris entre 8 et 12 Hz plonge l'esprit dans un état de conscience proche de celui perçu lors de l’endormissement, tout en le laissant éveillé et sensible aux sons extérieurs.