Sommaire

Indispensable aux personnes inconscientes, la canule de Guedel est un dispositif médical de prompt secours qui permet de maintenir ouvertes les voies respiratoires d'un sujet plongé dans l'inconscience.

Focus sur les situations qui nécessitent ce matériel médical, les différentes tailles de canules de Guedel, les couleurs qui permettent de les reconnaître facilement et leur prix.

Nous aborderons également la canule souple dérivée de la canule de Guedel, destinée aux personnes qui ronflent.

Canule de Guedel : qu'est-ce que c'est ?

Ce dispositif médical porte le nom de son inventeur, Arthur E. Guedel (1883 - 1956), professeur d'anesthésiologie américain qui enseigna l'anesthésie aux forces américaines pendant la Première Guerre Mondiale à laquelle il participa en France. C'est à lui que l'on doit la toute première sonde d'intubation à ballonnet.

Une canule de Guedel, également appelée canule oropharyngée, est utilisée dans les soins d'urgence. Elle est constitué d'un tube semi-rigide concave en matière plastique de type polymère comme le polypropylène.

Dans quels cas de figure peut-on poser une canule de Guedel ?

La canule de Guedel a pour rôle d'empêcher que la langue ne s'affaisse contre le pharynx. Elle doit donc maintenir ouvertes les voies aériennes d'une personne inconsciente afin de permettre la régularité de sa respiration.

On l'utilise dans les cas suivants :

  • patient sous sédatifs ;
  • personne en arrêt cardiorespiratoire ;
  • sujet présentant un score de Glasgow (Glasgow coma scale) inférieur à 5, c'est-à-dire en état d'inconscience grave.

Canule de Guedel : les tailles

La canule de Guedel pouvant être utilisée chez tout type de patient dès la naissance, elle est proposée en différentes tailles. Chaque taille de canule de Guedel est identifiable grâce à une couleur bien spécifique.

Ainsi, la canule de Guedel se décline dans les tailles suivantes repérables selon les couleurs précisées :

  • rose pour la taille 0 : 40 mm (nouveau-né / prématuré) ;
  • bleu pour la taille 00 : 50 mm (nouveau-né) ;
  • noir pour la taille 1 : 60 mm (nourrisson) ;
  • blanc pour la taille 2 : 70 mm (enfant) ;
  • vert pour la taille 3 : 80 mm (adolescent) ;
  • jaune pour la taille 4 : 90 mm (adulte) ;
  • rouge pour la taille 5 : 100 mm (adulte) ;
  • orange pour la taille 6 : 110 mm (adulte) ;

En théorie, pour déterminer quelle taille de canule de Guedel est adaptée au sujet en état d'inconscience grave, il est nécessaire de mesurer la distance entre le lobe de l'oreille et la commissure des lèvres (ou commissure labiale) du patient. On doit alors opter pour une canule de Guedel dont la longueur correspond stricto sensu à cette donnée capitale.

Si le choix de la taille d'une canule oropharyngée est extrêmement important, c'est parce qu'une canule de Guedel mal adaptée au patient peut être à l'origine de graves problèmes. Si ce dispositif médical est :

  • Trop long, il peut entraîner :
    • un laryngospasme qui se traduit par une suffocation due aux contractions non volontaires des muscles situés autour du larynx.
    • des vomissements.
  • Trop court : il est totalement inefficace. Il ne permet donc pas de maintenir ouvertes les voies respiratoires du patient.

Prix d'une canule de Guedel

Le prix d'une canule de Guedel dépend du fournisseur et du nombre de canules achetées, un prix dégressif étant généralement appliqué en fonction de la commande :

  • Une canule de Guedel, de la taille 00 ou 0 à la taille 5 coûte :
    • à l'unité entre 2,20 et 3,50 € ;
    • par lot de 10 canules entre 1,90 et 2,10 € la pièce.
  • Un jeu complet de canules oropharyngées contenant un exemplaire de chaque taille de 00 à 5 coûte plus ou moins 20 €.

Dérivée de la canule de Guedel : la canule souple anti-ronflements

On trouve aujourd'hui un appareillage dérivé de la canule de Guedel : il s'agit d'une orthèse en silicone souple. Totalement anallergique, elle doit être portée chaque nuit par les personnes qui présentent une ronchopathie (ronflements). Cette orthèse est une solution sans effet secondaire tendant à être de plus en plus souvent proposée, notamment aux personnes qui ne souhaitent pas porter de masques anti-ronflements.

Cette canule souple ou « Capax » maintenue en place par un simple élastique, est très proche du modèle utilisée en anesthésie. Grâce à son tube semi-souple placé dans la bouche du sujet, l'air parvient sans difficulté jusqu'au larynx sans produire la moindre vibration.

Dès que la période d'adaptation est passée et que le sujet n'est plus importuné par les nausées, voire les vomissements dus à l'introduction assez profonde de la canule souple, les résultats obtenus sont très satisfaisants.