Sommaire

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du cerveau, il existe plusieurs types d’examens. L’électroencéphalogramme (EEG) en est un. De quoi s’agit-il exactement, quand y a-t-on recours et comment il se déroule ?

Le point dans notre article.

Électroencéphalogramme : qu’est-ce que c’est ?

Un électroencéphalogramme est un examen qui mesure l’activité électrique du cerveau :

  • il s’agit de placer des électrodes directement sur le cuir chevelu, selon un positionnement bien précis ;
  • il permet de détecter les ondes cérébrales (delta, thêta, alpha, bêta, gamma) et donc l’activité cérébrale avec une grande précision temporelle, milliseconde par milliseconde ;
  • il est prescrit pour diagnostiquer des troubles neurologiques ou bien pour suivre les effets d’un traitement ;
  • l’examen est indolore et n’est pas invasif.

Électroencéphalogramme : dans quel cas l’examen est-il proposé ?

L’électroencéphalogramme sert à détecter des anomalies de l’activité cérébrale, qui surviennent lors de troubles neurologiques. Ainsi, l’examen est utilisé dans de nombreux cas :

  • pour diagnostiquer une épilepsie et en suivre le traitementmais aussi dans le cadre d’un bilan préchirurgical permettant de définir la zone épileptogène qui est responsable du départ des crises d’épilepsie ;
  • pour comprendre des causes d’un coma, d’une confusion mentale ;
  • pour décrypter la qualité du sommeil et mieux comprendre l’origine de troubles ;
  • pour détecter une encéphalite, la maladie de Creutzfeld-Jakob, ou des lésions cérébrales ;
  • pour faire un état des lieux à la suite d’un accident vasculaire cérébral ;
  • pour faire un suivi d’un enfant prématuré ;
  • ou encore pour confirmer qu’un patient se trouve en état de mort cérébrale (le tracé est alors plat).

L’examen se réalise chez un patient réveillé, allongé ou assis, détendu.

Déroulement d'un électroencéphalogramme

L’électroencéphalogramme peut se faire à l’hôpital, dans une clinique ou bien dans le cabinet d’un médecin :

  • le patient doit avoir cessé de prendre des médicaments s’il en prend, ne doit pas consommer de caféine, prendre un repas léger ;
  • ses cheveux doivent être propres ;
  • l’examen dure généralement 1 à 2 heures ;
  • le patient est allongé sur un lit prévu à cet effet ou bien se tient assis dans une chaise ;
  • le personnel médical peut utiliser jusqu’à 25 électrodes qu’il place à différents endroits du crâne ;
  • des fils relient ces électrodes à un appareil qui amplifie et enregistre l'activité électrique du cerveau.

Ces pros peuvent vous aider