Sommaire

Les palpitations sont pour la plupart bénignes mais peuvent signifier un réel trouble du rythme cardiaque.

Comment les caractérise-t-on et que faire dans cette situation ? Ooreka fait le point pour vous !

Comment se caractérisent les palpitations ?

Les palpitations désignent une sensation dans laquelle on ressent ses propres battements du cœur :

  • Les palpitations apparaissent rapidement, on dit couramment que le cœur bat la chamade.
  • Les palpitations se manifestent aussi par des battements forts, réguliers ou irréguliers, liés ou non à un malaise ou une douleur au niveau de la poitrine, à des étourdissements, une perte de conscience partielle ou complète, etc.
  • Cela peut durer quelques secondes seulement ou bien plusieurs heures.
  • Dans la plupart des cas, les palpitations sont sans conséquences.
  • Elles peuvent se ressentir dans le cou, la gorge ou la poitrine.

En temps normal, le cœur bat régulièrement et on ne le sent pas (ou alors lors d’un effort intense ou encore d’une émotion forte).

Palpitations et fatigue : en consultation

Ressentir des palpitations est subjectif. Et ces sensations peuvent correspondre, ou pas, à de réels troubles cardiaques.

Pour le savoir, le médecin peut proposer :

  • un électrocardiogramme au repos ;
  • une prise de pouls ;
  • un examen physique rigoureux ;
  • des tests sanguins.

Ensuite, il a deux possibilités :

  • Si le diagnostic du médecin s’oriente vers des palpitations dues à un réel trouble du rythme cardiaque (c’est le cas des tachycardies, bradycardies, ou encore arythmies), il faudra sûrement faire des analyses complémentaires.
  • Si les palpitations ne sont pas dues à un trouble du rythme du cœur, alors le professionnel de santé penchera pour une origine anxieuse, émotive ou encore une conséquence du stress.

Fatigue : que faire en cas de palpitations ?

Quand les palpitations sont une conséquence d’une maladie autre, la traiter directement réglera le problème :

  • Très souvent, l'examen complet suffit à rassurer la personne atteinte de palpitations et à les faire cesser (elles confirment qu'elles peuvent être dues à une anxiété, un stress).
  • Si les palpitations sont douloureuses, le médecin peut proposer des médicaments anxiolytiques ou des bêtabloquants (qui ralentissent le rythme cardiaque).
  • Si le rythme du cœur est la cause des palpitations, alors il faudra spécifiquement traiter ces arythmies :
    • avec, par exemple, un simulateur cardiaque implanté directement dans le cœur, des médicaments comme des arythmisants ;
    • ou encore en changeant ses habitudes de vie (cesser de fumer, limiter la consommation d'alcool, perdre du poids, etc.).

Il existe des habitudes à adopter pour éviter l’apparition des palpitations : éviter la caféine ou les excitants de manière générale ou apprendre à bien gérer son stress en pratiquant par exemple la relaxation ou la méditation.

Aussi dans la rubrique :

Causes & conséquences

Sommaire