Sommaire

Un temps froid, les épidémies qui s’enchaînent, la nuit qui tombe de bonne heure... L'hiver est une saison qui met l'organisme à rude épreuve. Avec une conséquence prévisible : la fatigue qui s'installe. Mais il y a une bonne nouvelle : la situation n'est pas inéluctable ! Nous vous détaillons dans cet article les causes et les meilleurs moyens de lutter contre la fatigue hivernale !

Fatigue hivernale : pourquoi est-on fatigué en hiver ?

Causes

L'hiver s'est installé, et avec lui, un sentiment de grande fatigue... Cette situation est loin d'être marginale, et concerne un grand nombre d'entre nous. Elle peut s'expliquer de plusieurs manières :

  • le trouble affectif saisonnier (SAD), que l'on appelle couramment « dépression saisonnière ». En cause, la diminution de la durée du jour, et le manque de soleil. Celui-ci peut entraîner une carence en vitamine D, car elle est produite au niveau de notre peau sous l'action de ces rayons lumineux. Ce déficit pourrait être impliqué dans cette dépression hivernale ;
  • le fait d’enchaîner les petites infections banales de l'hiver comme le rhume, la bronchite, la gastro-entérite ou autre grippe affaiblit notre organisme ;
  • enfin, chez les femmes, le fait d'avoir besoin de plus de repos en hiver, de se sentir fatigué serait un vestige de l'évolution : chez nos lointains ancêtres, les femmes dormaient beaucoup à cette période de l'année pour éviter de gaspiller de l'énergie et parvenir à supporter la saison hivernale.

Symptômes

La fatigue hivernale se manifeste souvent par :

  • une difficulté à se réveiller le matin ;
  • une tendance à somnoler pendant la journée ;
  • une humeur maussade ;
  • des difficultés à se concentrer sur son travail ;
  • une tendance à privilégier des aliments gras ou sucrés pour compenser le manque d'énergie ;
  • une baisse de libido.

Combattre la fatigue hivernale

Il existe heureusement de nombreuses solutions pour lutter contre la fatigue hivernale.

Luminothérapie

La luminothérapie consiste à s'exposer, le matin au réveil, à une lumière artificielle qui mime la lumière naturelle. Elle permet de réduire les symptômes associés à la dépression hivernale et a montré sa capacité, chez l'homme, à booster la production de testostérone, qui a tendance à décliner naturellement au cours de la mauvaise saison.

Vitamines et minéraux

Il est primordial à privilégier une alimentation de qualité en hiver, en privilégiant les légumes et fruits de saisons pour éviter les carences en vitamines et minéraux. Il est notamment indispensable d'avoir de bons apports en vitamines A, C, E, en zinc et en sélénium. La prise d'un complément de vitamine D peut apporter un bon coup de pouce pour lutter contre la fatigue hivernale !

Pratiquer une activité physique

Il est primordial de ne pas arrêter de pratiquer du sport même si le temps n'est pas particulièrement clément, car le maintien d'une activité physique contribue au dynamisme. On privilégie les sports en salle, et, dès que les conditions le permettent, une marche rapide ou un peu de course à pied sont une excellente façon de s'aérer.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la fatigue

Sommaire