Sommaire

La somnolence diurne touche 5% de la population.

Il existe plusieurs troubles du sommeil appelés hypersomnie : apnée du sommeil, ronflement, narcolepsie, fatigue chronique et trouble du rythme circadien.

Qu'est-ce que la somnolence diurne ?

La somnolence diurne est caractérisée par un excès de sommeil durant la journée. Elle fait partie des troubles du sommeil appelés l'hypersomnie.

Certaines personnes vont éprouver des phases d'endormissement alors que d'autres vont s'endormir totalement. La durée de somnolence peut ainsi varier selon la gravité du trouble. Elle peut être de quelques secondes à 30 minutes.

Somnolence diurne : les causes

Des soucis médicaux ou la conséquence d'autres troubles du sommeil peuvent être la cause d'une somnolence diurne :

  • La somnolence diurne occasionnelle peut être due à une mauvaise nuit de sommeil, à une dette de sommeil ou à un stress temporaire.
  • La somnolence diurne excessive est le symptôme de troubles du sommeil sévères comme la narcolepsie ou l'apnée du sommeil.
  • La somnolence diurne peut aussi être d'origine inconnue.

Les conséquences d'une somnolence diurne

La somnolence diurne affecte la qualité de vie des personnes atteintes de ce trouble. Les symptômes sont :

  • une fatigue durant la journée,
  • une baisse de la vigilance,
  • des troubles de l'humeur,
  • des risques de se blesser en tombant subitement dans une crise de sommeil.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la fatigue

Sommaire