Utiliser les médecines douces pour s'endormir

Sommaire

Utiliser les médecines douces pour s'endormir

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Les troubles du sommeil ont un réel impact sur notre qualité de vie. Lorsque des problèmes d'insomnie apparaissent, il faut en tout premier lieu essayer de comprendre pourquoi.

Si certaines causes peuvent être rapidement résolues, les insomnies peuvent durer. Avant de vous ruer à la pharmacie pour acheter une boîte de somnifères, peut-être pouvez-vous essayer les médecines alternatives pour vous aider à retrouver le sommeil ?

Zoom sur les dangers de la consommation de somnifère

On dit des Français qu'ils abusent des somnifères et c'est vrai : les Français consomment 2 à 3 fois plus de pilules du sommeil que les Européens voisins.

Pourtant, les somnifères ne sont pas des médicaments anodins. Certains entraînent une dépendance et beaucoup ont des effets secondaires désagréables : somnolence la journée, perte de mémoire, etc. Dans tous les cas, ce traitement, parfois nécessaire, doit être prescrit par un médecin pour une courte durée.

Un sommeil qui s'enfuit

Sans somnifère, le dormeur va éprouver la sensation de fatigue sans réussir à trouver le sommeil. Son corps n'est plus habitué à passer dans cette phase de détente intense seul et les mécanismes de la somnolence doivent petit à petit être réappris.

Une dépendance de plus en plus forte

Le corps peut aussi s'habituer aux somnifères et avoir progressivement besoin de doses plus fortes pour atteindre un sommeil profond et réparateur.

Lire l'article Ooreka

Solution 1 : utilisez des plantes sédatives par voie interne

Certaines plantes ont des propriétés sédatives (ou calmantes). C'est le cas de :

Vous les trouverez sous différentes formes :

  • en gélule ;
  • en tisane ;
  • en décoction ;
  • en teinture mère.

Complétez avec 200 mg de L-théanine (un acide aminé que l’on trouve dans le thé vert) avant de vous coucher pour améliorer la qualité du sommeil et le rendre plus réparateur (la L-théanine stimule la production d’ondes alpha dans le cerveau, qui traduisent un état de détente propice à l’endormissement).

Lire l'article Ooreka

Solution 2 : diffusez des huiles essentielles apaisantes

L'utilisation des huiles essentielles est un autre moyen de s'apaiser afin de retrouver le sommeil.

  • L’huile essentielle d'orange amère favorise le sommeil : en cas d'insomnie ou de réveil nocturne, vous pouvez la respirer directement au flacon pendant quelques minutes. Attention toutefois, car les vapeurs sont denses et peuvent irriter les muqueuses.
  • Vous pouvez aussi essayer de mettre une goutte d'huile essentielle de basilic tropical sur votre oreiller.

Le massage du plexus solaire à base d'un mélange d'huiles essentielles peut aussi fonctionner. Dans 2 ml d'huile végétale de noyaux d'abricot, vous pouvez ajouter :

  • 10 gouttes de mandravasatora ;
  • 10 gouttes de camomille romaine ;
  • 10 gouttes de mandarine ;
  • 5 à 15 gouttes de néroli.
Lire l'article Ooreka

Solution 3 : pratiquez la relaxation, l'acupuncture, le biofeedback...

  • L'homéopathie peut vous aider à retrouver le sommeil. Sa prise requiert un dosage précis et ajusté à chacun, consultez un homéopathe.
  • La sophrologie vous permettra d'atteindre une détente physique et mentale propice au sommeil. Les techniques de respiration et de visualisation seront utilisées.
  • Dans le biofeedback, des appareils mesurent des paramètres précis (rythme cardiaque, etc.) et on vous apprend à agir sur ces paramètres pour retrouver le sommeil.
  • L'acupuncture booste la production nocturne de la mélatonine (hormone du sommeil). 2 séances peuvent suffire pour commencer à retrouver un sommeil réparateur.
  • Toutes les techniques de relaxation comme le yoga peuvent vous aider, et évaluez également le potentiel Feng Shui de votre chambre.