Bien utiliser le masque contre l'apnée du sommeil et les ronflements

Sommaire

Bien utiliser le masque contre l'apnée du sommeil et les ronflements

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

La Pression positive continue (PPC ou en anglais Continuous Positive Airway Pressure, CPAP) est le traitement de première intention permettant de rétablir un sommeil profond et réparateur pour les personnes atteintes d'un syndrome d'apnée du sommeil. Il s'agit d'un appareil placé au chevet du patient qui fournit de l'air sous pression via un masque.

1. Persévérer pour l'utiliser

De nombreuses personnes trouvent difficile d'utiliser la machine et le masque et beaucoup se découragent. Pourtant, les améliorations sont rapides si l’appareil est utilisé pour un minimum de 6 heures ou plus par nuit (une utilisation de courte durée et non régulière n'aura pas d’efficacité).

Il vous faudra donc être persévérant et exiger de trouver le masque qui vous convient. Pour cela, il ne faut pas avoir peur de solliciter :

  • le médecin ;
  • le fournisseur de matériel.

La réussite de votre traitement en dépend !

Lire l'article Ooreka

2. Demander une période d'essai

Demandez une période d’essai ou informez-vous de la politique d’échange, au cas où le masque ne vous conviendrait pas. Mais dans tous les cas, prenez votre temps pour trouver le bon matériel.

  • Couchez-vous sur le dos et sur chaque côté pour voir. Puis raccordez le masque à un appareil PPC pour vous faire une idée.
  • Assurez-vous que les attaches sont faciles à utiliser pour vous.

3. Choisir un masque confortable et bien ajusté

Un masque bien ajusté est la clé d’une utilisation efficace.

Type de masque

Si vous respirez par la bouche, un masque facial complet ou une mentonnière vous conviendra sans doute mieux.

Si vous avez des tendances à la claustrophobie, le masque à coussin nasal sera peut-être plus adapté.

Si vous ne vous sentez pas d'avoir quelque chose dans le nez, le masque nasal vous évitera ce désagrément.

Ajuster correctement le masque

Votre masque doit être confortable. Exemple avec l'ajustement idéal d'un masque nasal :

  • Le haut du masque devrait être situé au-dessus du nez.
  • Le bas du masque devrait reposer à mi-chemin entre le dessous du nez et le haut de votre lèvre supérieure.
  • Le rebord du masque devrait être près des côtés du nez, sans toutefois les toucher.
  • Le masque de la plus petite taille et qui s’ajuste bien est habituellement le meilleur choix.
  • Il peut s’échapper un peu d’air du masque, pourvu que vous ne le receviez pas dans les yeux.
  • Vous ne devriez pas avoir à serrer trop fermement les attaches pour contrôler les fuites d’air.

Nos contenus complémentaires sur l'apnée du sommeil et le ronflement :